INFORMATIONS IMPORTANTES SUR LE CORONAVIRUS
20/04/2021

Peut-on recycler les batteries des véhicules électriques ?

Bonne nouvelle : oui ! Cela est même obligatoire pour les constructeurs de véhicules électriques en Europe, selon le code français de l’environnement et une directive européenne. Elles sont confiées à des entreprises dont la spécialité est le recyclage, qui sont dans l’obligation de recycler au moins 50% du poids de la batterie. Ce type de recyclage étant nouveau, l’amélioration des techniques de recyclage devrait même permettre à terme d’atteindre les 100% !

Une batterie provenant d’un véhicule électrique a la particularité d’avoir énormément de valeur, même très abîmée. Elle constitue plus de 30% du prix du véhicule, est assez lourde, très délicate à manipuler et peut être utilisée pendant plus d’une décennie avant de finir recyclée. Les éléments qui la composent sont parfois précieux (cobalt par exemple), d’où l’énorme opportunité que renferme son recyclage. 


Nous contacter Réserver un entretien



Comment ça marche ?


Aujourd’hui, le nombre de batteries de véhicules électriques recyclés est assez difficile à comptabiliser du fait que peu d’entre elles soient devenues obsolètes, les véhicules électriques étant assez récents. 

Pour procéder au recyclage, la batterie est extraite par le bas (les véhicules électriques ont la majorité de leurs batteries montée sous le châssis). Une fois confiée à l’entreprise de recyclage, on constate son niveau de dégradation. On détermine ensuite si la batterie finira entièrement recyclée ou si elle sera reconditionnée. Dans le cas du reconditionnement, elle peut servir au stockage d’énergies renouvelables. Pour les matières mois nobles et résiduelles comme le plastique, un autre procédé est mis en place dans des décharges spéciales.



Actualités




Conditions générales Politique de confidentialité Recrutement